GLAR-04317_Publicite_Juin_1a
24 ANS ET 3 RESTAURANTS – DÉCOUVREZ AUDREY-ANN MARCOTTE, PROPRIÉTAIRE DU BEN & FLORENTINE, QUARTIER SANTÉ

Pour le mois de juin 2017, pleins feux sur Audrey-Ann Marcotte, une jeune femme d’affaires qui n’a pas froid aux yeux.

Votre histoire, bien qu’encore courte, est peu banale. Racontez-nous.
A-A M. : En sortant du secondaire, je rêvais déjà d’être restauratrice. Ma mère est serveuse et le milieu de la restauration me passionne depuis toujours. C’est toutefois vers une formation d’infirmière auxiliaire que mon choix s’est tourné. J’adore prendre soin des gens, donc ce métier était parfait pour moi. J’ai donc complété ma formation et commencé à travailler au CHSLD du Chêne à Victoriaville, ma ville natale. Bien que j’appréciais mon emploi d’infirmière auxiliaire, l’idée de diriger mon propre restaurant ne cessait de grandir dans mon esprit.

C’est à 20 ans que j’ai communiqué avec la franchise Ben & Florentine. Ma mère et moi adorions aller manger à celui de Drummondville. Ben & Florentine m’ont alors invité au salon de la franchise de Montréal 2013. Je me suis donc présentée, avec mes airs d’adolescente déterminée (que j’ai toujours d’ailleurs) au kiosque de la franchise. Bien que je n’avais pas l’air très sérieuse à leurs yeux, ils m’ont tout de même bien informée et ont compris rapidement que j’étais réellement déterminée à ouvrir un restaurant à déjeuner-dîner à Victoriaville.

Aujourd’hui, j’ai 24 ans, je dirige deux Ben & Florentine, à Victoriaville et à Sherbrooke dans le Quartier Santé et j’en ouvre un troisième prochainement dans le Quartier Université. Et savez-vous quoi? Je travaille toujours comme infirmière auxiliaire deux soirs par semaine parce que j’aime trop mes patients…

Qui sont Ben et Florentine au juste?
A-A M. : C’est un secret (rire)!

Pourquoi avoir choisi cette franchise plutôt qu’une autre?
A-A M. : À la base, comme je le mentionnais, j’aime beaucoup les restaurants à déjeuner. Ben & Florentine m’inspirait une approche actuelle et un menu moderne et original qui se différenciait de ses concurrents. Quand j’ai rencontré l’administration pour la première fois, j’ai été tout de suite charmée par leur accueil chaleureux et humain. J’avais vraiment l’impression d’être prise en charge par des experts, c’était très sécurisant! Aujourd’hui je peux confirmer que les supports marketing et d’affaire sont à la hauteur de mes attentes. Ils sont proactifs et donnent à la marque un dynamisme sans pareil. Ben & Florentine, c’est 52 restaurants ouverts à ce jour en 7 ans au Québec, en Ontario et au Manitoba. Sans faire de jeux de mots, ça y va aux toasts!

Pourquoi avoir choisi les Quartiers Santé et Université?
A-A M. : Travailler près d’un hôpital, c’est parfait pour moi qui suis infirmière auxiliaire (rire). En plus de l’abondance de clients que le CHUS apporte, j’adore servir les employés du domaine de la santé; ça me fait sentir bien et utile, car j’ai l’impression de comprendre leur vie professionnelle.

Le Quartier Université sera selon moi semblable. Les étudiants représentent une bonne partie de notre clientèle. Ils aiment notre menu osé et sans cesse rafraîchi et notre ambiance. De plus, le prolongement de l’autoroute 410 amène un flux important d’automobilistes dans le quartier commercial. Et si je me fie à mon expérience avec le Groupe Laroche au Quartier Santé, je sais que je pourrai compter sur des partenaires fiables qui ont à cœur le bien-être de ses commerçants; le quartier sera toujours fonctionnel, fluide et propre.

Comment décrivez-vous l’équipe du Groupe Laroche?
A-A M. : L’équipe du Groupe Laroche, ressemble à plusieurs égards à celle de Ben & Florentine. Ils sont accessibles, flexibles et à l’écoute. Ils viennent régulièrement dans le quartier nous faire un coucou, prendre un café et nous demander si tout va bien. Ce sont des gens soucieux. Je m’apprête bientôt à ouvrir un troisième Ben & Florentine au Quartier Université et je sais que ce sera un autre sprint; monter son équipe, la former, la superviser et l’accompagner rigoureusement durant les 6 premiers mois. Avec le support que je reçois du Groupe Laroche, je sais aussi que ça va bien aller et que je pourrai me concentrer uniquement sur ce que je fais de mieux.

839fr-CA
(819) 933-6009
2015 12e Avenue N,
Sherbrooke, QC
J1E 4J5

 

Partager :