6 restaurants en 4 ans : Découvrez le couple derrière le A&W du Quartier Santé
6 restaurants en 4 ans : Découvrez la famille derrière le A&W du Quartier Santé

Pour le mois d’août, le Groupe Laroche vous présente le trio familial à la tête du restaurant A&W du Quartier Santé : Jean-Guy et Stéphane Dubé, respectivement copropriétaire/président et copropriétaire/vice-président ainsi que Nathalie Boulay, directrice administrative. Aussi aux commandes de cinq autres succursales ouvertes en quatre ans, ils sont aussi soutenus par les deux fils de Stéphane et Nathalie.

Comment vous êtes-vous lancé dans le monde de la restauration ?

Stéphane : Après avoir vendu notre entreprise familiale spécialisée en transformation agroalimentaire, mon père désirait réaliser son rêve d’avoir son restaurant et moi, guidé par ma fibre entrepreneuriale, j’ai choisi de joindre mon père dans ce nouveau défi.

Par un heureux concours de circonstances, nous avons entendu des commentaires positifs sur A&W alors qu’un autre restaurant fermait près de chez nous. Nous y avons vu une belle opportunité une fois le processus de sélection passé, nous avons acquis les droits pour cinq restaurants.

En 2013, nous avons ouvert notre première franchise à Saint-Hyacinthe. Puis, en 2014, nous avons acquis deux autres restaurants existants à Drummondville en plus d’ouvrir notre deuxième nouveau A&W dans le Quartier Santé à Sherbrooke, épaulé par le Groupe Laroche. Est ensuite un autre restaurant à Saint-Élie en 2016.

Nous souhaitons maintenant posséder pas moins d’une douzaine de succursales dans les prochaines années.

Pourquoi avez-vous choisi le Quartier Santé pour ouvrir votre 4e restaurant? 

Nathalie : Nous avons opté pour le Quartier Santé comme c’est un secteur en pleine effervescence!

Stéphane : C’est aussi la bonne chimie et la relation d’affaires très respectueuse que nous avons avec l’équipe du groupe Laroche qui nous y a poussé. Nous savons qu’avec elle, les possibilités de développement sont toujours là!

Et comment le développement du Quartier Santé influence-t-il votre croissance?

Nathalie : Dès sa première année d’ouverture, notre franchise dans le Quartier Santé a réalisé tout un exploit en obtenant le titre de 2e meilleur vendeur au Québec! Même si l’affluence a diminué depuis, ce restaurant roule bien peu importe l’heure de la journée.

Pourquoi A&W ?

Nathalie : Nous avons d’abord choisi A&W parce que nous partageons les valeurs de la bannière, du côté humain et du côté transparence quant à la qualité et à la fraîcheur des produits.

Stéphane : Pour ma part, comme j’ai travaillé longtemps dans l’agroalimentaire, j’admire le travail qu’a mis la chaîne pour trouver des producteurs et fournisseur prêt à faire les choses à sa façon en offrant par exemple du bœuf élevé sans hormones et sans antibiotiques. A&W a aussi fait plusieurs changements sans les publiciser, simplement parce que cela s’alignait avec leur philosophie. Bref, nous avons été séduits par le côté visionnaire de la chaîne !

Pensez-vous que c’est justement ce qui distingue A&W des autres chaînes de restauration rapide?

Stéphane : C’est certain que ce récent virage vers des ingrédients plus locaux et naturels, et même des emballages plus écolos joue un très grand rôle! Et la qualité des produits y est aussi pour quelque chose : notre menu n’est pas aussi élaboré que dans d’autres chaînes, mais cela nous permet d’avoir des aliments plus fais et préparés sur place.

Nathalie : Pour ma part, je dirais que le service attentionné est aussi important! Chez A&W, les clients sont appelés des invités, ils ne sont pas des numéros : nous nommons les gens quand leur commande est prête.

En terminant, dites-nous, quel est votre repas favoris chez A&W?

Stéphane : Mon trio gagnant, c’est un Oncle Burger avec cheddar et bacon accompagné de rondelles d’oignon et d’une incontournable Root Beer.

Nathalie : Je vais y aller avec une option un peu inusitée : notre sandwich végétarien qui est excellent et très apprécié!

Découvrez aussi une autre de nos entrepreneurs du milieu de la restauration : Audrey-Ann Marcotte, propriétaire de trois restaurants à 24 ans.

Partager :