Rencontrez Charles Bourgeois, propriétaire du dépanneur Beau Soir à Napierville.

Pour son commerçant du mois de septembre, le Groupe Laroche s’est entretenu avec Charles Bourgeois, propriétaire du dépanneur Beau Soir à Napierville. Dans cet article, apprenez-en davantage sur son parcours professionnel!

 

Vous êtes devenu propriétaire d’un dépanneur indépendant; pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours?

 Charles : Tout a débuté avec mes études; j’ai complété un baccalauréat en relation industrielle à l’Université Laval au début des années 2000 puis j’ai déménagé sur la Rive-Sud de Montréal.

J’ai alors commencé à travailler pour Petro-Canada comme préposé. J’ai ensuite été engagé comme gérant d’une station-service, et six mois plus tard, je tombais en mentorat afin de devenir détaillant! Je suis donc devenu détaillant en 2005 et j’ai gravi les échelons de sorte que je me suis occupé de stations de plus en plus grosses.

À cette époque, j’étais franchisé, puis à partir de 2015, j’ai commencé à envisager de devenir indépendant. J’ai donc fait des recherches avec la personne responsable chez Petro-Canada pour trouver le meilleur emplacement puis le Groupe Laroche est apparu! En septembre 2015, la construction débutait.

 

 Quelles sont selon vous, les trois principales qualités que doit avoir un gestionnaire de dépanneur?

 Charles : Premièrement, je dirais qu’il faut bien connaître le service à la clientèle. En fait, tous les liens que l’on entretient avec chacun des paliers de l’entreprise sont importants, du service que l’on donne aux clients, que la relation que l’on a avec les fournisseurs ou nos employés. Plus les relations sont bonnes, plus ça va aller. C’est la base.

La deuxième qualité qu’il faut avoir c’est savoir compter. C’est primordial dans tous les aspects. Il faut être capable de calculer sa marge rapidement, c’est aussi la base en affaires.

Et finalement, je dirais que ça prend de la détermination. Il ne faut pas avoir peur d’essayer des choses, ne pas avoir peur de foncer. On se trompe parfois, mais c’est comme ça que l’on apprend et que l’on s’améliore.

 

Souhaitez-vous ouvrir d’autres stations-service dans le futur?

Charles : Oui évidemment j’aimerais vraiment ça! Mon but est d’en avoir trois ou quatre dans un proche avenir, c’est mon objectif.

 

Vous avez choisi d’opter pour le Groupe Laroche pour votre local commercial; qu’est-ce qui vous a motivé votre choix ?

Charles : J’ai rencontré Éric Laroche et je dirais que ça été un fit. De gros investissements ont été faits des deux côtés alors évidemment, il est important que le courant passe bien entre les deux partis. Et c’est le cas avec le Groupe Laroche, j’ai vraiment eu un bon feeling.

Sinon, la construction s’est très bien déroulée, et les gens engagés ici étaient vraiment très bien! Je suis très satisfait. Ils ont de belles constructions et c’est vraiment agréable de travailler avec eux. Bref, ils sont super!

Partager :