Découvrez David Chartier, propriétaire du Benny & Co. Quartier Santé

Une fois par mois, nous mettons sous les projecteurs un commerçant d’un quartier du Groupe Laroche qui nous fait découvrir son histoire et les défis auxquels il fait face. Ce mois-ci, pleins feux sur David Chartier, propriétaire de la rôtisserie Benny & Co., dans le Quartier Santé près du CHUS Fleurimont et de l’autoroute 610.

Quelle est votre histoire et celle de la franchise?
David: C’est lors des années 40 que débute le parcours de la famille Benny. C’est en effet à cette époque qu’une innovation culinaire fait son apparition dans le domaine de la restauration au Québec : le poulet rôti sur broche, communément appelé le « Bar-B-Q ». Afin de profiter de cette innovation, les huit frères Benny apprennent les rudiments du métier d’éleveur de poulets à griller (Broiler) sur la ferme de leur père William. Au cours des années suivantes, ils quitteront tour à tour le nid familial pour s’établir sur leurs propres fermes et construire plusieurs poulaillers dont la capacité d’élevage se situe entre 4 000 et 12 000 oiseaux par bâtiment. Suite à leur succès, les frères Benny décident de développer leur entreprise et de se spécialiser dans les activités connexes à la production de volailles.

À la fin des années 50, l’instabilité du marché de la volaille incite les frères Benny à devenir plus que des producteurs et distributeurs. Ils se concertent et décident d’ouvrir un premier restaurant à Joliette. Au cours des années 60 et 70, les frères Benny ont inauguré plus d’une vingtaine de restaurants dans les principales villes du Québec, sous les enseignes Benny BBQ, Au Coq, Ti-Coq et Le Coq Rôti.

Vers la fin des années 70 et début 80, la deuxième génération a pris le contrôle des restaurants de leurs pères. À ce jour, plus de 40 restaurants sont encore dirigés par les membres de la famille Benny.

En 1981, c’est Jean Benny qui achète son premier restaurant et continue la tradition familiale en ouvrant par la suite plusieurs restaurants sous la bannière Au Coq. Il élabora alors un nouveau concept contemporain et versatile de restauration rapide. En juillet 2006, c’est à Blainville que s’est inauguré le plus récent concept de restaurant du groupe Benny. Aujourd’hui, Benny & Co. Continue de rallier les rôtisseries de la famille Benny et leur expertise afin de toujours être le leader de l’industrie.

De mon côté, je fais partie de la troisième génération et j’arrive de l’Ange-Gardien à Sherbrooke pour ouvrir mon restaurant. Benny & Co., c’est une histoire de famille que je souhaite perpétuer. Je partage les mêmes valeurs que la franchise, soit le respect, l’esprit d’équipe et l’excellence. Je suis père de famille et ce sont des valeurs que je transmets aussi à mes enfants.

Ce qui nous distingue entre autres en tant que rôtisseur, c’est que nous sommes les seuls à cuire le poulet à 100% en une seule fois. Les autres précuisent le poulet, donc le terminent en 2 fois. Notre poulet est ainsi toujours frais cuit lors du service.

Pourquoi avez-vous choisi le Quartier Santé pour ouvrir votre restaurant?
David: À leurs naissances, mes jumeaux étaient de grands prématurés et étaient donc hospitalisés au CHUS. Je connaissais donc bien le coin et j’avais déjà en tête celui-ci pour ouvrir un restaurant. De plus, l’étude de marché a confirmé que la localisation, près du Centre Hospitalier Universitaire de Sherbrooke proposait une excellente solution pour accueillir une chaine de restauration rapide telle que Benny & CO.

Outre la localisation, c’est la rencontre avec le Groupe Laroche qui proposait alors de beaux locaux commerciaux à louer qui m’a finalement convaincu. Leur approche humaine, leur proximité ainsi que la personnalisation de leur accompagnement a grandement contribué à rendre l’expérience agréable. De plus, les gens du Groupe Laroche sont des gens de paroles : lorsqu’ils te disent par exemple que la construction du quartier sera rendue à telle étape dans 2 jours et bien ça se réalise.

Et quand nous les communiquons, le lien est très direct et ils sont à l’écoute de nos besoins. Ce support qu’ils offrent est primordial pour nous. Lorsque mon entrée d’eau principale a cédé, je croyais devoir m’en occuper moi-même, mais c’est le Groupe Laroche qui a envoyé rapidement une équipe régler le problème. Ça nous facilite la vie énormément.

Quels sont les défis de l’exploitation de votre entreprise?
David: Dans ce domaine, c’est bien simple, les défis résident principalement dans la constance : la constance dans la qualité de nos produits ainsi que dans la qualité de nos services. Perdre une clientèle c’est très facile. Nous devons toujours faire les efforts nécessaires pour rester à la hauteur.

On pense souvent que nous sommes en compétition qu’avec les autres rôtisseries, mais en fait, nous sommes en compétition avec toutes les entreprises de restauration rapide. Il y a donc beaucoup de joueurs si on fait le calcul…

Un autre défi est la rétention de personnels. Comme nous sommes à la recherche de gens avec des qualités personnelles et humaines plutôt qu’académiques, ce sont parfois des gens qui changent d’emplois plus régulièrement vu qu’ils ne sont pas coincés dans un mode carrière. Nous sommes chanceux, car nous avons une belle équipe et l’ambiance de travail est impeccable. Il faut ajouter que ce n’est pas un travail très exigeant physiquement. Les employés ne sont pas « crevés » à la fin de leur journée. Nous sommes tout de même chanceux d’avoir des vétérans qui nous aident à exceller et à grandir depuis les débuts et qui apportent une grande stabilité à l’entreprise. C’est précieux!

Vous avez décidé d’offrir la livraison uniquement aux groupes. Pourquoi?
David: C’est simple, c’est par souci de qualité. Nous sommes fiers et sûrs que notre produit est le meilleur. Nous désirons donc garder le contrôle sur cette qualité à tous les niveaux. La livraison à de multiples adresses ne correspond donc pas à cet objectif. Par contre, avec des groupes, nous pouvons nous concentrer sur une seule adresse et donc nous assurer que les clients ouvrent leur boîte peu de temps après la préparation. Nous offrons ainsi une belle expérience de restauration rapide plutôt qu’un simple dépannage.

Comment le développement du Quartier Santé influence votre croissance?
David: C’est certain que plus il y a de visiteurs qui passent dans le Quartier Santé, plus Benny & CO. aura de clients. Au final, c’est l’habitude que les gens prennent de venir dans le quartier qui est bon pour nous. Les gens qui viennent au Tim Horton, lorsqu’ils vont avoir le goût de manger du poulet, ils vont penser à nous parce qu’ils vont savoir que nous sommes là. C’est la force du commerce de proximité.

De plus, l’ajout de la lumière de circulation qui permet d’entrer dans le quartier de façon beaucoup plus sécuritaire participe clairement à l’augmentation du nombre de visiteurs. Le développement du quartier joue donc un rôle positif pour nous. De plus, Groupe Laroche s’efforce que le développement n’entrave pas l’accès aux commerces et la propreté du quartier. Ça aussi nous apprécions beaucoup!

Notre histoire dans le Quartier Santé ne fait que débuter et le succès est déjà à nos portes. Nous espérons que cela continue pour encore longtemps et que notre réussite aide même les autres commerçants à acquérir des clients. C’est aussi ça, le commerce de proximité!

groupe laroche benny & co
(819) 987-4440
2015 12e Avenue N,
Sherbrooke, QC
J1E 4J6

Partager :