Rencontrez Harold Côté, notre associé
Rencontrez Harold Côté, notre associé

Travaillant dans les dépanneurs depuis son adolescence, Harold Côté dirige trois stations-service présentes dans nos quartiers. Aussi notre associé, ce triple récipiendaire de prix prestigieux de son domaine se démarque dans sa profession. Rencontrez cet homme d’affaires avec le vent dans les voiles.

Comment a commencé votre carrière dans le milieu des dépanneurs?

Harold : À tout juste 14 ans, je décrochais ma première job étudiante dans un dépanneur! Ensuite, pendant mes études en administration, j’ai travaillé dans un Provi-soir à l’entrepôt avant de devenir commis-caissier.

Comme j’étais un employé fiable et performant, le patron me laissait la charge du magasin pendant ses vacances. Je gérais employés, dépôts, commandes… et c’est LÀ que j’ai eu la piqure pour la gestion!

Selon vous, pourquoi le Groupe Laroche vous a-t-il choisi comme associé? Votre longue carrière dans le domaine s’est sans doute révélée un atout!

Harold : Certainement! Comme mentionné, j’œuvre dans le domaine depuis mon adolescence. Et pendant ce temps, j’ai cumulé une vingtaine d’années d’expérience comme directeur de deux commerces : Shell dans l’Est de Sherbrooke et Texaco  devenu Esso à Lennoxville.

Donc, en 2008, alors que le Groupe était en formation, Michel Laroche, a entendu parler de mon expérience en gestion de détail, du pétrole ainsi que des lave-auto et il m’a approché, m’offrant aussi la possibilité de devenir associé.

Comment s’est déroulée l’ouverture de vos trois commerces avec le Groupe Laroche? L’arrivée d’une station-service a-t-elle été bien accueillie par les citoyens à proximité ?

Harold : Les choses ont déboulé très vite : en décembre 2009, on inaugurait notre premier site à St-Élie. À la fin de l’année suivante, environ 11 mois plus tard, le Quartier Université voyait le jour, et deux ans plus tard, le Quartier des lacs.

Et le premier commerce présent? Toujours la station-service avec son dépanneur!

À chaque inauguration, l’affluence s’est montrée importante dès le début! On répondait à une demande bien réelle. Parfois, la construction n’était même pas encore achevée et des gens s’arrêtaient déjà pour mettre de l’essence!

Et au fil du temps, nous nous efforçons de toujours offrir un service hors pair à notre clientèle… Et cela semble fonctionner : j’ai remporté trois fois le Prix du président de Suncor!

La sélection des candidats est basée sur les évaluations de clients mystères, la conformité aux normes et politiques de la maison-mère, quant à l’image de marque ou la propreté, par exemple ainsi que le nombre de plaintes reçues.

En gros, ce prix est remis chaque année à des personnes qui cherchent l’excellence opérationnelle et aident la pétrolière à atteindre de nouveaux sommets de réussite.

Être choisi parmi plus de 1500 commerces de la chaîne, voilà tout un privilège! On se sent récompensé pour tous les efforts déployés chaque jour.

Pour vous qui œuvrez dans les dépanneurs depuis toujours (ou presque), comment leur réalité a-t-elle évolué au fil du temps?

Harold : Les dépanneurs sont devenus un point tournant dans la vie des gens. Avec un rythme de vie de plus en plus effréné, ils veulent à tout prix éviter de faire plusieurs arrêts.

Et les dépanneurs répondent à ce besoin : l’essence, la pinte de lait et les sandwichs pour le lunch du lendemain s’y trouvent tous, et ce, à toute heure du jour et de la nuit. Nous offrons même un service de nettoyeur!

Dans mes trois commerces, vous trouverez aussi viandes fraîches, saucisses faites localement, bouillon à fondue et bières de micro-brasseries. Une cuisinière prépare également sur place sandwichs et collations de notre section prêt-à-manger. Fraîcheur garantie!

J’essaie de proposer toujours plus de commodités et de variété. Si un client cherche un produit spécifique que nous n’avons pas, la semaine suivante, vous le trouverez sur nos tablettes, je vous le garantis!

Ma philosophie : si les gens trouvent ce qu’ils veulent, ils n’iront pas ailleurs.

Bref, contrairement à la croyance populaire, un dépanneur fait maintenant bien plus que dépanner, justement. Notre offre ne se limite plus aux chips et à la liqueur!

Partager :