Rencontrez Lynda Lemieux, propriétaire des quatre Sushi Shop en Estrie

Pour son commerçant du mois d’août, le Groupe Laroche s’est entretenu avec Lynda Lemieux, une femme d’affaires chevronnée, visionnaire et fière propriétaire des Sushi Shop de Magog et Sherbrooke (Quartier Santé, Place des Congrès et Carrefour de l’Estrie)

Dans cet article, apprenez-en davantage sur son parcours!

 

En 2003, vous avez ouvert votre première franchise Sushi Shop à Magog. À cette époque, les sushis commençaient tout juste à devenir populaires; diriez-vous que d’ouvrir un commerce de restauration rapide offrant un produit aussi particulier était risqué? :

Lynda : Certains m’ont même traitée de folle! (rires) Pour plusieurs, faire fonctionner un restaurant de sushis dans une ville comme Magog était voué à l’échec. Mais moi, j’y ai toujours cru. Un an plus tard, j’ouvrais ma deuxième franchise à Sherbrooke au Centre des Congrès et le succès était bel et bien au rendez-vous.

Les gens sont conscientisés sur l’importance de maintenir une bonne santé, en commençant par l’adoption de saines habitudes alimentaires. Je savais que d’offrir une alternative aux autres fastfood était une bonne idée, d’autant plus que les sushis, c’est tellement bon! C’est une fierté pour moi d’avoir offert la possibilité aux gens de la région de goûter la cuisine d’une autre culture. Et une cuisine rapide et santé!

 

Pour quelles raisons avez-vous choisi la bannière Sushi Shop plutôt qu’une autre?

Lynda : Il faut dire que je suis une ancienne designer; alors quand je suis entrée pour la première fois dans un Sushi Shop, j’ai eu un véritable coup de cœur pour l’ensemble de l’expérience que ce restaurant offrait : odeur, musique, ambiance, décoration, etc. Et j’ai été totalement séduite par les recettes aussi fraîches qu’élaborées du Sushi Shop.

 

En 2003 lorsque vous avez ouvert votre premier Sushi Shop à Magog, quel était votre plus gros défi?

Lynda : Les gens connaissaient déjà assez bien les sushis puisqu’ils en mangeaient déjà quand ils allaient à Montréal, à Québec, à Toronto… Bref, on en trouvait dans toutes les grandes villes du monde ou au Japon bien évidemment, mais en Estrie, si les gens avaient envie d’en manger, où pouvaient-ils aller?

Mon plus grand défi était de leur prouver qu’ici aussi, même dans une petite ville comme Magog, c’était possible; que ça se peut chez nous aussi! Le raffinement et la cuisine ethnique ne sont pas que l’apanage des grandes villes!

Ma plus grande fierté, c’est aussi de voir de jeunes enfants s’installer ensemble autour d’une table, s’échanger leurs sushis et partager du bon temps. Tout ça pour moi, c’est magique!

 

Et quel est votre plus gros défi aujourd’hui?

Lynda: Mon plus gros défi concerne le recrutement. La région vit une pénurie de main d’œuvre et je n’en suis pas exempte. Trouver des employés c’est difficile, mais aussi faut-il qu’ils restent une fois embauchés! C’est pour ça que je les gâte et que je leur dis régulièrement à quel point je suis fière d’eux; qu’ils font tous partie de la réussite Sushi Shop !

 

Vous vous êtes installée au sein du Quartier Santé développé par le Groupe Laroche; est-ce qu’un Sushi Shop dans l’est de Sherbrooke était attendu depuis longtemps?

Lynda : Dans mon cœur il était attendu depuis longtemps; je suis venue au monde ici. J’avais fait la promesse à ma mère, il y a quelques années, que j’allais ouvrir un Sushi Shop dans l’est de la ville de Sherbrooke. Lorsque j’ai vu le projet du Groupe Laroche, j’étais enchantée et tout a parfaitement suivi son cours.

 

Selon vous, quels sont les avantages de faire partie d’un projet immobilier créé et géré par le Groupe Laroche?

Lynda : Je n’y vois que des bénéfices; ils sont adorables! C’est le côté humain qui pour moi, est un avantage considérable. Ils sont accessibles, et faire du business dans ces conditions ça n’a pas de prix. Ils sont aussi très réactifs et ça aussi c’est un énorme avantage! Je leur fais absolument confiance et je recommande définitivement le Groupe Laroche. C’est vraiment agréable de faire affaire avec eux.

 

Partager :